En ce jour du solstice d’Hiver, je veux partager ces quelques lignes pour tous ceux qui rencontrent peines et difficultés.

La nuit la plus longue ne voit pas naître les monstres.
Ceux-là se cachent en pleine lumière,
aveuglants comme le soleil, pour qu’on ne puisse voir leur ombre.
La nuit la plus longue est celle qui fait une place ardente à la plus petite des flammes.
Elle est à toi qui souffre, l’espace le plus sûr où te retrouver.
À toi qui t’es perdu, en suivant de trop prêt les promesses de ce qui brille,
elle est celle qui t’apprend à fermer les yeux, pour faire confiance à tes pieds et tes mains.
Elle nous rapproche de tout ce qui s’est éloigné et que l’on a perdu,
car elle est la fin et le commencement de tous les chemins.

Au creux de tes reins, tes peurs les plus fortes font doucement couler les larmes,
car elle est ce vertige sans fin, où se remplit soudainement tout l’espace,
quand tu t’entends murmurer : Encore !

 


Jérôme

Consultant Feng-Shui, designer graphique et praticien Shiatsu, je vous propose sur Naturellement Feng-Shui mes services, conseils et découvertes dans les domaines du développement personnel et professionnel.


0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Posts

Feng Shui

C’est le printemps !

Nous sommes au printemps, depuis le 21 Mars, officiellement pour les occidentaux mais l’énergie Bois du printemps a véritablement commencé son mouvement ascendant depuis le nouvel an Chinois ( début Février ). Cette énergie remue Read more...